Burj Khalifa – A la Conquête des Cieux

Le Burj Khalifa, ou Burj Dubai de son nom d’origine, est un bâtiment de légende, qui attire à lui tous les superlatifs. Culminant à plus de 828 mètres de hauteur, il est le plus haut bâtiment au monde ; avec 160 niveaux, le Burj Khalifa est le bâtiment de tous les records : plus grand nombre d’étages, étage habité le plus haut, façade en aluminium et en verre la plus haute, boites de nuit et restaurants les plus hauts, ascenseur de service le plus haut et ascenseur disposant de la plus grande distance de déplacement. Pour terminer, il dispose également des portes tournantes jamais installées à plusieurs centaines de mètres du sol, sur la façade d’un immeuble. 

En moins de 30 ans, Dubai est devenue une ville phare du Moyen-Orient, célèbre pour ses exploits dans les domaines de l’architecture, de la construction et de l’ingénierie. Le Burj Khalifa est devenu le symbole de cette ascension. Avec le Burj Dubai, le Moyen-Orient redevient la région abritant la plus grande construction humaine mondiale, un titre qu’il avait été l’un des premiers à recevoir il y a plus de 4000 ans avec la grande pyramide de Gizeh. 

Coopération internationale

La tour a été conçue par la société d’architecture Skidmore, Owings and Merril déjà célèbre pour avoir construit la Willis Tower (anciennement nommée Sears Tower) et le nouveau One World Trade Center à New York. Sa conception trilobée s’inspire de la fleur hymenocallis, et se compose de trois éléments articulés autour d’une colonne centrale, et dont le motif évolue en spirale à mesure que la tour s’élève. Le caractère véritablement international du projet est particulièrement visible dans la composition de son équipe de construction, une joint venture conclue entre Samsung Engineering & Construction de Corée du sud, Besix de Belgique et Arabtec des Émirats arabes unis. La société de conseil Hyder Consulting du Royaume-Uni était chargée de superviser l’intégrité technique du bâtiment. Au total, des entreprises de plus de 30 pays ont rendu possible la construction du Burj Khalifa. 

Défier les vents

Lors de la construction d’un gratte-ciel de cette dimension, les charges dues au vent représentent un obstacle majeur à surmonter. Sans mesures supplémentaires, le vent pourrait faire osciller la cime du bâtiment au point de donner le mal de mer à ses occupants. De plus, Dubai est sous l’influence du Shamal ; des tempêtes de sable pouvant durer plusieurs jours. Avec la façade tout de verre vêtue du Burj Khalifa, ces conditions météorologiques peuvent représenter un véritable défi. La structure à trois lobes a néanmoins porté ses fruits, puisque les étages positionnés en spirale brisent la circulation des vents autour du bâtiment, et assurent ainsi sa stabilité.

Les portes tournantes les plus hautes au monde

La conception de Skidmore, Owings and Merril prévoyait une aire d’observation au 124ème étage du bâtiment, dont l’accès était garanti par deux portes tournantes en verre. À 442 mètres de haut, ces portes tournantes étaient les plus hautes jamais installées en façade d’un bâtiment et elles devaient pouvoir supporter des charges de vent d’au moins 3000 Pascal, ou une tornade de classe F3. La Burj Khalifa nécessitait deux portes tournantes automatiques d’un diamètre de 3000 mm et d’une hauteur totale de 2700 mm, ainsi qu’une couverture de seulement 300 mm de haut, surmontée d’un moteur. Normalement, une porte tournante présentant de telles spécifications ne peut supporter des charges de vent supérieures à 689 Pascal : il allait de soi que les fabricants de portes tournantes ne seraient pas tous en mesure de fournir une entrée satisfaisant à ces critères. 

Un défi relevé

Royal Boon Edam faisait partie des deux seules entreprises invitées à fournir une solution à la mesure de ce défi, et nos ingénieurs se sont attaqués de front au problème. Nous savions que nous devions surmonter deux principaux problèmes : les parois cintrées de la porte tournante devaient être suffisamment résistantes pour contrer la force du vent, et la porte devait être correctement fixée pour éviter que ses battants ne soient soufflés pendant une tempête. Boon Edam a travaillé en étroite collaboration avec Mace, le Hyder Consulting Group, Samsung Engineering and Construction et Turner Construction, le sous-traitant, pour développer une solution conforme à toutes les exigences. Durant les premières phases du processus, la seconde entreprise qui avait été invitée à postuler pour ce projet a dû renoncer, car elle n’est pas parvenue à rendre sa solution compatible avec les conditions extrêmes du 124ème étage. Boon Edam a persévéré, et a réussi, après divers tests destinés à mesurer la résistance du verre à la force du vent, à adapter la construction de sa porte tournante Tourniket aux exigences du Burj Dubai.

Une porte tournante capable de résister à une tornade

Notre proposition consistait en une porte tournante Tourniket dotée de piliers spécialement renforcés et deux fois plus larges et épais que ceux d’une porte tournante classique. Ces derniers étaient solidement arrimés au sol à l’aide de vis spéciales utilisées dans le sol pour garantir la résistance de la structure. Même si la plupart des portes tournantes sont installées en surface, celle-ci a été fixée en-dessous de la couche finale du sol en béton de l’aire d’observation. Afin de garantir la stabilité de la porte, un cadre en acier d’une épaisseur supérieure a été intégré à la construction. De cette façon, les battants de la porte peuvent facilement résister aux pressions exercées par le vent.

Des projets spéciaux basés sur des solutions standards

Les portes tournantes que nous avons créées pour le Burj Khalifa représentaient un incroyable défi. L’expérience et le savoir-faire de nos ingénieurs associés à la technologie éprouvée de la porte tournante Tourniket nous ont permis de relever ce défi et de transformer l’essai en réussite. Aujourd’hui, les deux portes tournantes sont utilisées au quotidien par les visiteurs venant profiter de la vue spectaculaire de Dubai. Leur structure de verre s’harmonise avec la façade moderne de l’aire d’observation et met en valeur le splendide panorama de la ville de Dubai.